mercredi 2 juillet 2014

L'Upcycling ça se passe aussi au jardin... Avec le compostage des déchets organiques!


Le compost est vraiment la clé de voûte de votre jardin écologique

Ce fertilisant essentiel cumule de nombreux avantages :
·                          il est facile à mettre en œuvre
·                          il permet de réduire le volume des déchets ménagers,
·                          il enrichit votre jardin sans frais.

dans la nature, rien ne se perd, tout se transforme. 
Au jardin, c'est pareil!

Et c'est également la devise de FhConcept!

Alors à vous de jouer...

Les secrets d'un compost équilibré


Une décomposition de la matière organique efficace nécessite toutefois un minimum de précaution pour que tout se déroule bien.
Un bon compost doit être aéré régulièrement pour évoluer correctement. Remuer son compost est essentiel pour que les micro-organismes décomposeurs puissent avoir l'oxygène dont ils ont besoin. Le brassage permet aussi de décompacter et d'homogénéiser le tas.
Il faut également surveiller l'humidité, le compost doit être ni trop sec ni trop humide. L'excès d'eau empêche l'aération et le manque d'humidité provoque la mort des micro-organismes donc l'arrêt du processus de dégradation. Il ne faut donc pas hésiter à arroser au cours du compostage.

Pour parvenir à un bon équilibre, il faut également mélanger les "natures" des matières : les azotés avec les carbonés, les humides avec les sèches, les grossiers avec les fins, les matières "brunes" avec les "vertes"...
Et au bout de six mois environ, le tas de compost sera transformé en humus, il s'en dégagera une bonne odeur de terre de forêt et il sera prêt à être intégré au jardin.

Que peut-on y mettre?

Tout est compostable ou presque, pourvu qu'il s'agisse de matières organiques. Mais chaque nature de matière se dégrade à différents degrés.

Les déchets plutôt carbonés (matières sèches, brunes et grossières):
·       
            les feuilles mortes et la paille
·          les brindilles sèches et branches broyées
·          les copeaux de bois

Ils sont riches en lignine et en cellulose, et apportent de la stabilité au compost Seuls ils se dégradent mal car ils manquent d'eau et d'azote.



Les déchets plutôt azotés (matières humides, vertes et fines) :
·         Les déchets de cuisine (épluchures et fânes...)
·         les tontes de gazon et les pousses vertes
Ils sont humides et apportent beaucoup d'azote et de sels minéraux. Ils se dégradent rapidement mais leur rendement en humus est faible.

Les  déchets à éviter :
Bien sûr il ne faut jamais composter des plastiques, tissus synthétiques, huiles et produits chimiques.

Mais il faut aussi éviter les plantes à graines (tomates, potirons: plantes indésirables), les déchets très ligneux, ou très denses (os, branches, trognon de chou) mais aussi par exemple : les peaux d'agrumes si les fruits ne proviennent pas d'une agriculture sans pesticides.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire